maison construite

Construire une maison neuve ou faire de gros travaux de rénovation nécessite un financement important. Malheureusement, malgré toutes les mesures de sécurité prises, il arrive que la maison présente des défauts, plusieurs années après sa construction. Que faut-il faire dans ce genre de situation ? La solution c’est l’assurance dommages ouvrage ! Nous vous proposons de le découvrir dans la suite de cet article.

Comment comprendre l’assurance dommages ouvrage ?

L’assurance dommages ouvrage fonctionne un peu comme l’assurance d’une voiture. La seule différence entre l’assurance d’une voiture et l’assurance dommages ouvrage est le produit assuré. Dans le cadre de l’assurance dommages ouvrage, seuls les biens immobiliers ou les rénovations sont couverts. Ainsi, l’assurance dommages ouvrage protège les maisons, les édifices et toutes les constructions des sinistres, qui pourraient subvenir après la livraison du projet de construction.

De même, l’assurance dommages ouvrage est dite décennale. Elle couvre donc votre édifice pendant une dizaine d’années et pré-finance tous les dysfonctionnements qui se présenteront sur le gros œuvre. Il est important de souligner que cette assurance est obligatoire et s’impose à toutes personnes morales, ayant un projet de construction ou de rénovation. Contrevenir à ces dispositions est sévèrement puni par la loi française. Les sanctions sont de 75 000 € et de deux (2) ans d’emprisonnement.

Spécifions en outre qu’en matière de rénovation, l’accent est mis sur les projets dont le budget est supérieur à 30 000 €. On peut par exemple citer le ravalement d’une façade, la construction d’une véranda, la construction d’une piscine enterrée, l’extension de sa maison, le déplacement des murs et des poutres, et tous les travaux touchant à la structure même de la construction.

Quand est-ce que l’assurance dommages ouvrage est utile ?

L’assurance dommages ouvrage est le meilleur ami du propriétaire. Il est vrai qu’elle coûte cher, mais le service rendu est incommensurable. En effet, elle est utile même avant la réalisation de votre projet. Le fait est que, les assureurs n’aiment pas perdre de l’argent. Ils exigeront alors des entreprises capables de leur garantir une réalisation de qualité. Cela vous permettra déjà un service de construction premium.

Ensuite, l’assurance dommages ouvrage sauve carrément des maisons. Si vous êtes couvert et que vous constatez un affaissement de votre maison, une fissuration dans les murs, une mauvaise isolation, l’assurance dommages ouvrage pré-financera les travaux de rénovation dans des délais très raisonnables. Selon les textes de loi, les fonds doivent être débloqués 105 jours au maximum, après la demande.

Enfin, l’assurance dommages ouvrage est utile pour la revente de sa propriété. Elle fait grandement augmenter la valeur des maisons. Cela peut peser lourd dans les négociations et par ricochet gonfler votre solde en banque.

Comment souscrire à l’assurance dommages ouvrage ?

Il n’est pas facile de souscrire à l’assurance dommages ouvrage. Elle coûte cher aux propriétaires, mais aussi aux assureurs. À titre d’exemple, notez qu’un assureur prendra entre 5000 et 9000 € pour couvrir une propriété de 200 m2 en province. De même, les pièces pour compléter le dossier d’une l’assurance dommages ouvrage sont difficiles à fournir.

Il est donc recommandé de passer par la société de construction ou encore par un courtier spécialisé pour se faciliter la tâche. Ces sociétés, disposent dans la majorité des cas, des partenariats avec des assureurs pour vous fournir de meilleurs taux de garanties, mais aussi un suivi de qualité.

Pour rappel, il est difficile de trouver un assureur lorsqu’on habite en province. D’ailleurs, seuls les grands groupes proposent l’assurance dommages ouvrage, réputé budgétivore pour les compagnies d’assurance. En France, les compagnies qui proposent ce service sont la SMABTP, GMF/Azur, Axa, Aviva, MMA et Maaf assurances.

Découvrez notre partenaire spécialisé dans les conseils immobilier, salon-home-eco.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *