maison aux usa

L’investissement immobilier a toujours été considéré comme l’une des décisions qui offrent le plus de résultats par rapport aux risques mesurés. Si la Bourse peut avoir un meilleur rendement, elle est potentiellement dangereuse. Il suffit de penser aujourd’hui aux investisseurs qui ont mis un gros pourcentage de leur portefeuille sur l’entreprise Facebook.
En revanche, l’immobilier, la pierre, est une valeur sûre, encore plus si vous allez dans des pays comme les USA.

La maison ne va pas s’écrouler du jour au lendemain

Certes, il peut y avoir un tremblement de terre ou un locataire peu prudent qui laisse le gaz allumé… Mais, ne parlons pas d’exception. La maison ou l’appartement que vous achetez est voué à durer. Il y a quelques fluctuations sur la valeur du bien, mais elles restent légères par rapport à la Bourse. Dans le pire des cas, vous ne perdez jamais totalement votre investissement. Il constitue une part de votre patrimoine à vie.
Si vous le gérez bien, vous obtenez des loyers réguliers sans risquer ce patrimoine. L’investissement locatif a donc beaucoup de qualités.

Pourquoi ne pas investir en France ?

En France, l’investissement locatif n’est pas aussi rentable qu’il le devrait. Si des aides comme la CAF augmentent les chances de voir votre loyer payé, elles ne garantissent en rien le paiement. Pis, la loi française est très gentille avec les mauvais payeurs. Expulser une personne demande beaucoup de temps et coûte énormément d’argent. De plus, quand une personne sait qu’elle va être expulsée, elle ne se gêne pas parfois pour abîmer votre logement.
L’imposition est également très lourde sur le territoire. Vous payez des taxes sur l’achat du bien, sur les revenus fonciers tirés de la location et beaucoup de charges comme la taxe d’habitation.
Le plafonnement des loyers encadre de plus en plus votre liberté pour fixer le prix du loyer.
Au final, toutes ces mesures limitent grandement votre rentabilité. Elles réussissent même à appauvrir certains investisseurs quand les locataires en place deviennent un gouffre financier tandis que les charges doivent toujours être payées à l’administration.

Les avantages de l’immobilier aux Etats-Unis

Les Américains se sont remis de la crise immobilière, mais restent encore un peu traumatisés. Les prix des biens ne s’envolent pas et vous avez toujours la possibilité de trouver des biens peu chers qui ont de bonnes chances de voir leur valeur augmenter dans les prochaines années.
En choisissant bien le lieu, vous pouvez profiter de la croissance économique. C’est le cas en Floride où le taux de chômage est faible avec la présence de beaucoup de grandes entreprises.
Les loyers sont à un niveau respectable et laissent espérer des rentabilités locatives de l’ordre de 4 à 7%. Maisons individuelles, lofts, townhouses, vous avez le choix.

Pour l’imposition, elle est bien plus basse qu’en France et votre statut d’investisseur étranger ne change rien, les Américains accueillent toujours avec bienveillance les fonds.

Comment choisir le bon investissement ?

Aux Etats-Unis comme partout ailleurs, la barrière entre un bon et un mauvais investissement est parfois petite. Quand vous cherchez dans quoi investir, le calcul de la rentabilité espérée est primordiale. En le faisant, vous découvrirez parfois que des idées qui vous semblaient moyennes sont en réalité excellentes, et que quelques bonnes affaires ne le sont pas…

Pour votre investissement immobilier, la première étape est de connaître les prix du marché. D’une rue à l’autre, le prix au mètre carré peut varier considérablement. Un bon partenaire immobilier sera capable de vous donner les prix selon les quartiers, mais avant de le croire sur parole, vérifiez en regardant d’autres annonces que ses affirmations sont cohérentes avec ce que vous trouvez.

N’oubliez pas de regarder les infos pratiques comme la présence de commerces aux alentours, d’une école pour les enfants, d’une voie rapide pour se rendre au travail plus rapidement, de la sécurité des routes aux alentours… Ces infos pratiques seront bien utiles pour trouver ou non un acheteur ou un locataire.

Puis, avant de signer, assurez-vous que le bien est conforme aux souhaits du public. En France, avoir une salle de bain dans une maison reste au courant, aux Etats-Unis, c’est un critère rédhibitoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *