valoriser maison

Vendre une maison est une opération délicate qui demande d’opérer avec stratégie. Généralement, la vente permettra d’acquérir un capital vous ouvrant l’accès au financement du projet suivant. Il s’agit donc de ne pas se tromper. Un des points clés repose dans la valeur perçue qu’on peut apporter à sa maison juste avant la vente, de façon à faire monter le prix de la transaction. Nous avons préparé quelques conseils qui vous permettront de bien préparer le logement avant la session.

Donner un coup d’éclat en refaisant les peintures

Lorsqu’on achète une maison, après avoir visiter plusieurs bien, on flashera souvent sur celle sur laquelle on a eu un « coup de cœur ». En tant que vendeur, votre rôle est de favoriser cela. Pour ce faire, rien de tel que de renouveler l’ensemble des peintures. Cela ne prend que quelques jours et coûtera quelques centaines à quelques milliers d’euros mais la qualité perçue de la maison n’en sera que décupler. Pour procéder, repeigner pièce par pièce ou attendez d’amorcer votre déménagement de manière à pouvoir tout repeindre dans un intérieur vide.

La petite astuce consiste à privilégier des couleurs neutres comme le blanc qui seront faciles à recouvrir par les futurs occupants.

Adapter la taille du logement à la demande

En fonction du secteur où se situe la maison, vous aurez généralement affaire à un acheteur « type » différent. Si vous êtes au cœur d’une métropole, vous serez surement confronté à des personnes seules ou à des jeunes couples ayant des projets de famille. Dans un bourg en périphérie, ce sont des familles avec enfants qui s’intéresseront à votre bien. Vous devez vous assurer que votre acheteur potentiel puisse se projeter dans votre logement grâce à une bonne disposition.

Essayez d’adapter l’intérieur de manière à offrir le bon nombre de chambre en détruisant ou construisant des cloisons adaptées. Vous pouvez pour cela retravailler l’espace à l’aide de placo, assez rapide à poser.

La tendance est aux grandes pièces ouvertes. Si vous avez un petit salon-séjour découpé, essayez d’ouvrir le volume. Si cela n’est pas possible une option est d’opter pour une véranda en faisant progresser l’intérieur sur le jardin comme le montre ce constructeur d’extensions de maisons par exemple.

Refaire la cuisine et la salle de bain

Dans la majorité des logements en rénovation, les acquéreurs prévoient à minima de refaire les peintures à leur goût. Ils attaqueront pièce par pièce de façon à les adapter à leurs envies. Mais deux volumes sont difficiles, longs et coûteux à aménager : il s’agit de la cuisine et de la (ou les) salles de bains.

Prenez le temps d’apporter du modernisme dans ces pièces en évacuant l’éventuelle cuisine et salle de bain des années 70 et en privilégiant pour un aménagement contemporain.

Une vieille salle de bain aura un impact très négatif sur la perception qu’offrira votre logement et pourra entraîner d’importantes baisses de prix de vente qui peuvent être largement compensées par une rénovation de ces espaces.

 

Enfin, cela va sans dire, mais prenez le temps de corriger les petites imperfections comme les trous dans les murs, trace d’humidité ou tâches sur les murs.

Découvrez notre partenaire spécialisé dans les conseils immobilier, salon-home-eco.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *