une copropriete

La copropriété fonctionne comme une petite entreprise avec un budget, des apports, des dépenses, des prestataires externes… Une mauvaise gestion ou des mauvais comportements peuvent mettre en difficulté la copropriété. Voici plusieurs situations communes qui pourraient s’avérer particulièrement néfastes.

Les charges impayées

Dans une copropriété, l’ensemble des charges est payé par les copropriétaires et les locataires. Le syndic est celui qui fait l’appel des charges. Les risques d’impayés sont plus importants qu’on le croit. Les copropriétés en retard dans leurs paiements car ils ont du mal à joindre les deux bouts ou ne sont tout simplement pas d’accord pour les payer sont nombreux.

Cela peut engendrer des problèmes plus profonds et nuire à l’ensemble des habitants avec des prestataires externes qui n’interviennent plus, des travaux qui ne sont plus financés, etc.

De mauvais calculs du syndic

Le syndic est votre comptable. Il s’occupe de régler les dépenses ponctuelles, mais aussi de prévoir le budget à court, moyen et long terme de la copropriété. Il se doit d’anticiper les dépenses prévues, notamment pour les travaux qui demandent souvent beaucoup d’apports.

Si votre gestionnaire commet des erreurs dans les comptes, les conséquences peuvent être terribles. Heureusement, cela est rare, mais nous vous conseillons toujours de suivre de près les documents que vous fournit le syndic sur les mouvements comptables sur le compte de la copropriété.

Des dommages accidentels

Un incendie, un ascenseur qui tombe en panne, une tempête, les causes de dommages sont multiples. Si vous avez une bonne assurance au niveau de la copropriété, la majeure partie des frais seront pris en charge.

Cependant, c’est quand un tel incident survient que l’on remarque souvent que l’assurance ne couvre pas tout ou que les franchises demandées sont énormes.

De plus, cela crée des dommages collatéraux. Ainsi, les remboursements des frais mettent du temps à venir et les copropriétaires doivent avoir suffisamment d’argent de côté pour payer les réparations et les charges habituelles. En effet, vos remboursements mettent du temps, mais vos prestataires habituelles vont toujours réclamer le paiement de leur travail en temps et en heure.

La détérioration peut rendre quelques appartements inhabitables. Les copropriétaires réalisant des investissements locatifs se retrouvent donc sans rentrée d’argent. Si la situation dure plusieurs mois, ils peuvent être en grande difficulté de paiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *