plage de corse

Il est encore possible de réaliser de bonnes affaires immobilières dans la seconde ville de Corse. A Bastia, outre le dynamisme économique engendré par le port et le patrimoine historique, un cadre de vie agréable attend les investisseurs, même modestes.

Deuxième ville de l’île et capitale de la Haute-Corse, Bastia, 43 500 habitants, conjugue de nombreux atouts. Le cœur historique de la cité blotti au pied des reliefs est un exemple de patrimoine authentique, et le dynamisme économique lié à l’activité maritime – c’est le premier port de Méditerranée en termes de trafic voyageurs, tandis que les ports de pêche et de plaisance n’ont rien à envier aux escales parfois réputées plus huppées – rejaillit sur l’ensemble de l’agglomération.

Un cadre de vie privilégié

Mais Bastia est également une capitale administrative dotée de services performants et une base idéale pour rayonner sur le littoral et en particulier le fascinant cap Corse…

Reste le cadre naturel d’exception, les zones protégées du littoral en termes de diversité écologique : de quoi offrir, conjugué au charme des ruelles historiques, un cadre de vie privilégié.

Pour autant, le marché immobilier aussi dynamique qu’il soit n’a rien d’inaccessible.

Les derniers chiffres des experts sont éloquents. Pour les appartements, le prix moyen au mètre carré est de 2 287 euros (dans une fourchette de 1 715 à 3 430 euros) et pour les maisons, le prix moyen du mètre carré est 2 542 euros avec des minima et maxima de 1 906 à 3 813 euros selon les quartiers. Parmi les zones recherchées, le hameau de Cardo (2 571 euros/m²) ou le très patrimonial secteur de Saint-Joseph (2 511 euros/m²).

Des secteurs abordables

Reste que ces données indiquent des prix en deçà de la moyenne pour le nord de la Corse : sauf à préférer la vie rurale, Bastia demeure donc une ville attractive où des bonnes affaires demeurent possibles sur le plan immobilier, à condition de bien cibler les quartiers qui semblent pour l’heure moins recherchés. Cependant, le réseau des transports et les services publics sont de qualité et c’est sans doute le bon moment pour y investir ! Notamment dans le sud de la ville, comme Lupino, où résidences et immeubles HLM se côtoient.

Dans tous les cas, les dispositifs d’accession sociale à la propriété (prêts PAS ou PTZ, notamment, dont les montants dépendent des revenus), peuvent constituer des solutions intéressantes pour acheter à Bastia sans se ruiner. L’option de l’accession sociale à la propriété comme le propose Logirem Accession notamment reste également une solution de premier choix. On n’oubliera pas les opérations menées par la municipalité elle-même, qui va livrer en 2018 un immeuble neuf réservé aux bénéficiaires des dispositifs cités ci-dessus ou encore les aides supplémentaires que peut apporter la Collectivité territoriale de Corse (des coups de pouce de 5 à 10 000 euros selon les projets et revenus).

Dans tous les cas, il sera utile de se renseigner auprès de l’ADIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *