une grande tour d'immeuble

Il existe actuellement de nombreuses possibilités d’investissement dans le secteur de l’immobilier. Parmi ces investissements, la SCPI se démarque particulièrement en France. C’est même devenu l’investissement de tendance depuis ces 4 dernières années, et pour cause, les capitaux immobiliers sont des investissements intarissables. En effet, s’il y a bien un secteur qui permet d’assurer l’investissement personnel, c’est le secteur de l’immobilier, car les demandes de locaux ne cessent d’augmenter avec la progression des autres secteurs. Cet article apportera donc de la lumière sur le principe de la SCPI pour mieux connaître ce secteur d’investissement.

 

Le principe de la SCPI

La SCPI est l’acronyme de Société Civil de Placement Immobilier. Elle a pour vocation l’achat d’un bien immobilier professionnel grâce aux parts des investisseurs et ensuite, de louer ce patrimoine afin d’en sortir un rendement qui seront redistribué aux détenteurs de part. Les marges d’investissement permettent à la société d’effectuer des aménagements dans les locaux et même d’ajouter de meubles ou autre équipement immobilier. Cependant, les lois régissant la SCPI interdisent aux investisseurs de construire les patrimoines.

Le capital d’investissement peut être fixe ou variable selon l’accord de l’association. Dans le cas d’un capital fixe, les investisseurs doivent un planning fixe pour verser leur part. Ce type de gestion de capital permet de régulariser les parts des actionnaires, mais il ne permet pas d’avoir une marge de progression individuelle. Dans le cas d’une SCPI à capital variable, les actionnaires sont libres de gérer leur part. Ils peuvent donc sortir de l’association en annulant leur part ou bien l’élargir afin d’augmenter leur rendement.

 

Les différentes formes d’investissement

La SCPI se présente sous diverse forme d’investissement, tout possédant leur avantage comme leurs inconvénients. Le choix des types de SCPI dépend des objectifs des investisseurs et de leurs situations financières.

 

Le SCPI de plus-value

Ce système d’investissement assure son rendement sur la gestion des locaux très bien aménagés afin de mieux attirer les ventes (suivre ce lien pour plus d’infos). Il procure une hausse constante du rendement à long terme, mais nécessite beaucoup d’investissement sur le réaménagement des patrimoines. De plus, les sociétés adoptant ce type d’investissement ne distribuent pas les gains de façon périodique, mais garantissent l’amélioration progressive des parts.

 

Le SCPI de rendement

Le SCPI de rendement offre aux investisseurs la possibilité d’améliorer largement leurs parts pour un rendement plus élevé. En même temps la société valorise particulièrement la part d’un investisseur selon son potentiel de rendement. La particularité de ce type d’investissement est que la société distribue périodiquement les revenus. La distribution s’effectue chaque trimestre ou semestre selon l’accord avec la société. Généralement, la durée de l’investissement en SCPI de rendement est de 50 ans.

 

Le SCPI fiscale

Le SCPI fiscale est l’investissement offrant le moins de rendement. Cependant, il permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction sur la totalité des impôts. Le bénéfice du rendement n’est perçu qu’à très long terme, mais il reste très sécurisé. De plus, les règles dans le domaine permettent à ce type de société d’investir dans plusieurs patrimoines immobiliers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *