un mur endommagé

Vous gérez une entreprise et un incident est survenu dans les locaux ? Votre assurance peut peut-être rembourser les dégâts et payer les réparations. Cependant, avant de répondre sur la faisabilité, il faut définir le cadre.

L’assurance des choses

S’il y a une couverture, elle est faite par votre assurance de choses. Cette assurance couvre de manière générale tous les problèmes liés à la détérioration ou la destruction des « choses assurées ».

Il faut donc que vous regardiez dans votre contrat d’assurance si la partie des locaux ou les objets endommagés entraient dans le cadre du contrat. L’erreur la plus courante consiste à garder toute la vie de l’entreprise le même contrat. Vous créez votre entreprise, déclarez une valeur de biens à assurer et prolongez de façon tacite le contrat sans imaginer un changement. Or, si vous aviez déclaré 10 000€ de choses lors de la création et que vous en avez désormais pour dix fois plus, votre assurance ne va pas vous rembourser à la hauteur de vos espérances, ce qui provoquera une importante perte financière pour votre organisation. Elle pourra même décider de ne rien rembourser du tout.

Sachez que beaucoup d’assurances entrent dans le cadre de l’assurance des choses comme la protection contre le vol, contre les incendies, contre les intempéries, contre le dégât des eaux….

L’assurance décennale en fait également partie. C’est souvent celle-ci qui fonctionnera si vos dégâts concernant des murs ou des revêtements d’un bâtiment neuf. Très bien encadrée par la loi, elle vous permet d’avoir une réparation totale. Ainsi, si le déplacement d’un poseur de revêtement en résine est requis pour réparer votre sol, vous n’aurez pas un centime à débourser.

 

Contactez votre assureur

Une fois confirmé que votre dégât entre dans votre contrat, contactez téléphoniquement votre assurance. L’interlocuteur ouvre alors votre dossier et vous liste tous les documents à envoyer. Faites-le rapidement.

Ensuite, vous allez soit avoir un expert qui viendra constater et estimer les dégâts, soit avoir des discussions compliquées avec votre assureur. En effet, son rôle est de gagner de l’argent et pour ce faire, il peut essayer de vous faire croire que votre dommage n’est pas couvert. Si vous êtes dans votre bon droit, ne cédez pas. Si le préjudice est très important, consultez un avocat spécialiste des assurances. En cas de litige, son aide est précieuse. Rien que sa participation aux discussions peut faire fléchir un assureur récalcitrant.

 

La réparation des dommages

N’engagez aucune réparation des dommages sans avoir consulté votre assureur. Si vous faites réparer pour 20 000€, alors que pour lui ce prix est anormalement élevé, vous n’aurez pas le remboursement espéré. Un assureur travaille avec son réseau de partenaires et ce sont souvent eux qui viendront réaliser les travaux. De toute façon, comme ils sont entièrement payés, cela ne vous change rien que ce soit un collaborateur de votre assureur ou un artisan local qui réalise les réparations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *