couple de seniors heureux

Financer sa complémentaire santé n’est jamais une chose facile à comprendre. Les personnes touchant des revenus moyens et modestes peuvent bien bénéficier d’une certaine prise en charge des frais de santé. Et à tout moment, on peut très bien souscrire à une assurance complémentaire santé.

CMU-C et ACS : deux moyens idéaux pour financer sa complémentaire santé

Tout particulier ou foyer touchant un revenu annuel inférieur ou égal à 8 592,96 € peut prétendre à la CMU-C. Cette couverture maladie universelle s’acquière gratuitement et prend en charge les forfaits hospitaliers, le ticket modérateur sans pour autant dépasser la limite imposée par la Sécurité Sociale.

L’État a prévu un second dispositif permettant d’aider tout particulier qui gagne un revenu annuel inférieur ou égal à 11 600,49 € par an. En fonction des cas, on pourra obtenir une somme de 60 à 140 € par an. De cette façon, on pourra bien payer sa mutuelle sénior à un prix moins élevé tout en profitant davantage d’offres et services de qualité premium.

La mutuelle d’entreprise : un financement avantageux pour les salariés

Depuis le 1er janvier 2016, toute entreprise ou société employant des employés de différentes catégories se doit de financer la mutuelle santé de ces derniers à 50%. Les 50% restant restent à la charge de l’employé, toutefois, la participation est déductible de l’imposition fiscale annuelle. De ce fait, si vous êtes actuellement employé au sein d’une entreprise, le financement de la moitié des sommes que vous devriez verser à votre mutuelle sénior doit être assuré par vos employeurs.

Il est aussi bon de savoir que pour un couple dont l’un cotise déjà dans une mutuelle santé, l’autre peut ne pas souscrire à la mutuelle recommandée par l’entreprise. Ce dernier est bien libre de souscrire ou non à une surcomplémentaire. Néanmoins, si vous tombez souvent malade ou devez payer à chaque fois des frais médicaux assez cher, il vaudrait mieux souscrire vous aussi à une complémentaire santé.

Dans le cas où l’entreprise ou la société fait souscrire tous ses salariés à une complémentaire santé sans demander leur avis au préalable, ces derniers pourront le refuser et choisir eux-mêmes leur mutuelle santé.

Découvrez notre partenaire spécialisé dans les conseils immobilier, salon-home-eco.fr

Pour des conseils masculins financiers, lisez le blog de ZeBistro, un site pour hommes avisés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *