crédit immobilier avec crédit en cours

Le prêt financier fait généralement partie de la vie des foyers. Ces derniers recourent à ce type de financement pour réaliser divers projets, comme l’achat d’une voiture, le financement des vacances, l’acquisition d’un bien immobilier, les travaux de rénovation, etc. Mais, pour un ménage qui a un crédit à la consommation en cours, est-il possible d’obtenir un prêt immobilier pour financer l’acquisition d’une maison ?

La réponse est oui. Il faudra toutefois avoir un seuil d’endettement correct et parfois, recourir à certaines solutions financières.

Avoir un seuil d’endettement raisonnable

Comme dit précédemment, la première condition pour obtenir un crédit immobilier lorsqu’on a un ou plusieurs crédits à la consommation en cours est d’avoir un seuil d’endettement raisonnable. En effet, il est bon de rappeler que le crédit immobilier est un crédit destiné à l’achat d’un logement ou au financement de travaux immobiliers. Dans cette mesure, il permet de débloquer un montant conséquent à rembourser sur une période pouvant aller jusqu’à 25 voire 30 ans.

Selon la règle instaurée par les établissements financiers, la mensualité de crédit ne doit pas dépasser le tiers (33%) des revenus du ménage. Ainsi, le banquier prendra en compte les crédits en cours ainsi que leurs mensualités avant de valider ou non la demande de prêt immobilier. Dans la mesure où le montant cumulé des mensualités des crédits en cours et celui du crédit immobilier est inférieur au tiers des revenus nets du foyer, la banque pourra lui accorder le prêt immobilier. Dans le cas contraire, le ménage devra chercher d’autres solutions pour voir sa demande de crédit validée.

Recourir au lissage de crédit ou au crédit à pallier

Le lissage de crédit est une solution financière qui permet à un foyer d’obtenir un prêt immobilier alors qu’il a un crédit à la consommation en cours dans un même établissement bancaire. Il s’agit en fait d’une technique consistant à superposer la mensualité du crédit en cours avec celle du prêt immobilier pour qu’il ne reste plus qu’une mensualité à honorer.

Au départ, la part consacrée au remboursement du crédit à la consommation sera plus importante que celle du prêt immobilier. Lorsque le crédit à la consommation est soldé, la part destinée à rembourser le prêt immobilier augmente. Le crédit à pallier repose sur le même principe, sauf que le crédit à la consommation provient d’un établissement bancaire concurrent. Il faut toutefois savoir que cette solution n’est accessible qu’à certains types d’emprunteurs. Ainsi, il est indispensable de se renseigner auprès de son banquier avant d’entamer les procédures.

Souscrire à un rachat de crédits

Pour les ménages qui ont des crédits à la consommation en cours, souscrire à un rachat de crédits peut être indispensable pour pouvoir contracter un prêt immobilier afin de financer l’achat de leur maison. Le rachat de crédits consiste à regrouper l’ensemble des crédits en cours de manière à ce qu’il ne reste plus qu’une mensualité à payer.

Cette dernière sera échelonnée à une durée plus longue pour alléger son montant. Ainsi, avec une mensualité plus légère pour rembourser l’ensemble de ses crédits initiaux, le ménage aura une plus grande chance de contracter un prêt immobilier pour financer l’acquisition de son logement.

Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire cet article pour savoir quel est le meilleur moment pour bénéficier d’un crédit immobilier au meilleur taux.

Découvrez notre partenaire spécialisé dans les conseils immobilier, salon-home-eco.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *