Rachat de crédit

Le rachat de crédit est une nouvelle forme de crédit, qui a été mise en place depuis les années 1980. Depuis, nombreux sont les particuliers à avoir demandé à souscrire au rachat de crédit auprès des institutions financières. Alors, essayons de comprendre comment fonctionne cette opération financière.

Le rachat de crédit : un système de restructuration des dettes

Le rachat de crédit est une opération, qui consiste à regrouper tous les crédits souscrits en seul et unique crédit. Ces crédits peuvent être des crédits de consommation simples, des crédits souscrits dans le cadre de travaux, un crédit immobilier et dans certains cas un retard d’impôts. Ce crédit unique, issu de plusieurs crédits sera frappé d’un nouveau taux unique avec un nouveau délai de remboursement. En principe, ce nouveau délai va en réalité constituer en un prolongement des délais précédents.

Le fonctionnement du système de regroupement de crédits

En terme général, le rachat de crédit va fonctionner suivant des principes similaires  aux autres crédits. L’emprunteur conclut avec sa banque un nouveau contrat avec les nouvelles modalités convenues dans le cadre du rachat de crédit. Il reste alors engagé pour le remboursement du rachat de crédit souscrit. L’objectif est d’obtenir, à travers le regroupement de crédit une seule mensualité et  une baisse des taux de chacun des prêts.

Mais en plus, il sera possible pour l’emprunteur de faire la demande d’un nouveau prêt, un petit crédit assorti à son rachat. Ce nouveau crédit va servir à financer de nouveau projet et sera remboursé dans les mêmes modalités que le rachat.

Le fonctionnement des remboursements

Dans le cadre d’un rachat de crédit, avant le remboursement du capital, l’emprunteur doit d’abord rembourser les taux d’intérêt. Il existe plusieurs types de taux d’intérêt.

D’une part, le taux d’intérêt fixe, qui reste le grand classique préconisé. Le principe est le suivant : les taux ne varient pas durant tout le délai du crédit. Cela facilitera pour l’emprunteur la détermination de la somme qu’il devra payer à la banque durant toute la durée du prêt. On distingue d’autre part le taux variable. Cela signifie que les taux à verser seront fixés en fonction de la situation au niveau du marché obligataire. En d’autres termes, c’est un taux aléatoire, qui varie en fonction du classement d’une valeur sur le marché obligataire.

Généralement, il est préconisé de préférer le taux fixe, qui offre beaucoup plus de stabilité. Si vous optez pour un taux variable, vous n’aurez pas l’occasion de prévoir à l’avance les modalités de remboursement.

La souscription au rachat de crédit

Comme toute demande de souscription à un crédit, le rachat de crédit s’opère également auprès d’une institution financière : une banque ou encore un établissement de crédit. Il faut préalablement préparer un dossier assorti des pièces justificatives avant de contacter un établissement. Les banques vont examiner votre capacité de remboursement. Vous devez impérativement fournir toutes les pièces relatives aux revenus et à vos charges fixes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *