logement modulaire

De nombreux industriels et collectivités doivent faire face à des demandes de logements alors que le parc immobilier est insuffisant. De nombreuses écoles et organismes de formation risquent de refuser des clients ou de rater des inscriptions car l’offre en logement est insuffisante.

De même, les zones saisonnières (mer, montagne), recourent à de la main-d’œuvre additionnelle pendant les forts afflux touristiques. Il est donc particulièrement difficile de loger les intérimaires et personnels saisonniers alors que la demande locative est très forte et, souvent à, des coûts élevés.

Par ailleurs, un certain nombre d’organismes et associations caritatives, ONG, organismes sociaux, sont en manque de solutions d’hébergement face à la demande croissante des plus démunis.

Construction modulaire : une solution rapide à la pénurie de logement

Devant cette pénurie quasi générale de logement et l’urgence des situations, la plupart du temps il est coûteux et peu adapté de lancer la construction de bâtiments dédiés a cette problématique.

Avec des solutions habituelles, les coûts de construction des bâtiments traditionnels, augmentent pour répondre aux différentes normes imposées par le législateur. On pourra citer entre autres : le respect des normes de sécurité, la règlementation thermique, les accès pour les personnes à mobilité réduite ainsi que l’ensemble des règlementations traitant spécifiquement des locaux de sommeil.

Construire de tels bâtiments est donc long, de par les processus administratifs qui sont induits et coûteux pour répondre aux différentes normes. Les solutions modulaires, présentent un intérêt majeur par les délais de réalisation courts liés au mode constructif.

Mais dans le cadre de la réalisation d’un immeuble ou d’un bâtiment collectif, on retombe inévitablement dans les mêmes contraintes administratives et réglementaires que pour un bâtiment traditionnel.

De fait, l’idée réside en la réalisation de studios indépendants « non connectés » dont les surfaces individuelles sont inférieures à 50 m².

En effet, en construisant de façon éparse, on va réduire considérablement le niveau de contraintes et s’appuyer sur des réglementations plus « légères ».

Chaque studio ayant un accès direct à l’extérieur, les problèmes de sécurité sont quasi inexistants. Les réalisations d’ensembles inférieurs à 50 m² suppriment les contraintes liées à la dernière réglementation thermique (RT 2012). Cette réglementation impose des ouvertures, mode de chauffage et d’isolations qui cadrent fortement la réalisation des bâtiments.

Chaque studio ayant son entrée propre, il est possible, sur accord des services techniques de la mairie concernée, de ne faire que quelques studios avec accès PMR (Personnes à Mobilité Réduite).

Studio modulaire en panneaux sandwich : isolation haute qualité toute l’année

Dès lors, il est possible de proposer des solutions constructives légères, à base de panneaux sandwich ce qui permet, à des coûts très accessibles, de réaliser des studios offrant un confort tout à fait acceptable et une qualité d’isolation pour une utilisation toute saison.

En effet, ces studios sont proposés avec une isolation renforcée :

  • les murs sont proposés avec des panneaux sandwich de 80 mm d’épaisseur en mousse de polyuréthane, ce qui équivaut à 160 mm de laine de roche,
  • le sol est isolé en sous-face de plancher avec des panneaux de 40 mm de mousse de polyuréthane, ce qui équivaut à 80 mm de laine de roche,
  • le plafond est renforcé en isolation avec 40 mm de mousse de polyuréthane ce qui, contenu de l’isolation standard déjà présente, correspond à 160 mm de laine de roche.

Ce type de produit, est donc tout à fait homogène et représente une solution thermique bien au-delà du mobil home standard que l’on trouve généralement dans les campings. Il reste possible d’accoler ces studios l’un à l’autre sans qu’il soit pour autant question de répondre à la RT 2012 puisque chaque studio est totalement indépendant et autonome.

De fait, il est tout à fait possible d’utiliser des convecteurs pour le système de chauffage, ce qui réduit d’autant le coût d’acquisition puisque la pompe à chaleur n’est pas obligatoire.

Ces solutions de studios, qui, la plupart du temps, offrent une salle de bain intégrée, sont des réponses tout à fait pertinentes au manque de logements que l’on constate dans la plupart des départements de France. Le délai de réalisation, particulièrement intéressant, (de l’ordre de 6 à 8 semaines) permet d’offrir des solutions rationnelles et optimisées y compris en cas d’urgence.

Il est même possible de délivrer ces solutions en kit pour limiter les coûts de transport. C’est donc une solution complète, robuste, esthétique, bien isolée, et particulièrement attractive sur un plan financier pour réaliser des studios fonctionnels en France et à l’étranger.

Découvrez notre partenaire spécialisé dans les conseils immobilier, salon-home-eco.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *