Vente immobilière

De nombreuses raisons peuvent pousser les propriétaires à céder leur logement. Cela peut être un changement professionnel, une quête de cadre exceptionnel ou un évènement familial. Quelques points sont, cependant, à éclaircir avant la mise en vente du bien. Ils concernent, notamment, la fixation du prix, les documents à fournir à l’acquéreur, les travaux qu’il faut réaliser et la question de logement après la vente. Nous avons étudiez le cas concret d’une personne souhaitant vendre son logement dans la région de Saint-Jean de Luz. Découvrez les différentes questions qu’il est amené à se poser dans le parcours de transaction.

Évaluer le prix de vente d’un bien ?

Vous souhaitez vendre votre bien immobilier à Saint-Jean-de-Luz ? Sachez que vous avez tout à fait le droit de fixer librement le prix de vente. Veillez, cependant, à ce que votre offre soit cohérente par rapport à la tendance du marché. Pour faciliter votre évaluation, vous pourrez comparer le prix au mètre carré et les atouts de votre logement par rapport à ceux des offres similaires dans votre quartier et ville. Cette démarche peut se faire en toute autonomie en consultant, par exemple, les sites d’estimations gratuites et les sites d’annonces.

Il est, néanmoins, recommandé de solliciter les services d’un professionnel afin d’éviter, entre autres, qu’un problème de métrage loi Carrez se présente. À noter que cette opération est obligatoire pour un logement en copropriété.

Les documents à fournir

Vous devrez fournir un certain nombre de documents pour votre bien immobilier à Saint-Jean-de-Luz. S’il s’agit d’une maison individuelle, vous aurez besoin du titre de propriété, du dernier avis de taxe foncière et des différents diagnostics techniques, notamment amiante, termites, électricité, gaz, performance énergétique, plomb et ERNAMT.

Par contre, si le logement à vendre est en copropriété, vous ajouterez avec les documents cités ci-dessus, le règlement de copropriété, le carnet d’entretien de l’immeuble, les diagnostics des espaces communs, le certificat de mesurage loi Carrez et les derniers PV de l’assemblée générale de copropriété. À souligner que le syndic devrait être avisé pour obtenir les pièces nécessaires à la vente.

Les travaux

Vous n’êtes pas obligé de réaliser des travaux avant de vendre votre bien, contrairement à un logement à mettre en location. Toutefois, cela est nécessaire, car des installations défectueuses, par exemple, auront un impact négatif sur le prix. Ainsi, il est important de faire toutes les petites réparations nécessaires. Si vous trouvez que l’aspect des murs laisse croire que la demeure est en mauvais état, n’hésitez pas à apporter une couche de peinture. Le mieux est d’opter pour le blanc afin que le futur propriétaire puisse décorer les pièces à son goût. Pour faciliter votre tâche, vous pourrez faire appel à un agent immobilier à Saint-Jean-de-Luz pour vous donner de bons conseils de home staging.

Où habiter après la vente ?

En général, le délai moyen pour une vente immobilière est de 4 à 7 mois. Bien que cette durée paraisse un peu longue, il est important de définir où vous installerez après la concrétisation de votre projet. À ce sujet, deux options s’offrent à vous, l’achat d’un autre logement ou la location.

Systématiquement, la première solution est une évidence dans le sens où les fonds de la vente peuvent être utilisés pour l’acquisition d’une nouvelle propriété. De plus, vous pourrez recourir à un prêt-relais ou à un crédit achat-revente pour garantir la transition entre les deux biens. Sinon, pour ce qui est de la location, celle-ci est plus contraignante puisqu’elle implique des déménagements rapprochés et est souvent coûteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *